Jean-Jacques Rousseau



Ecrivain et philosophe français, Jean-Jacques Rousseau est né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville. Né dans une famille calviniste, orphelin de mère, il est abandonné par son père à l’âge de dix ans.

Jean-Jacques Rousseau acquiert la gloire en 1750 avec son « Discours sur les sciences et les arts ». Il y prend comme hypothèse méthodologique ce qui va devenir le thème central de sa philosophie : l’homme naît naturellement bon et heureux, c’est la société qui le corrompt et le rend malheureux. Il réfute ainsi la notion de péché originel.

Son oeuvre principale, « Du contrat social », analyse les principes fondateurs du droit politique. Pour Rousseau, seule une convention fondamentale peut légitimer l’autorité politique et permettre à la volonté générale du peuple d’exercer sa souveraineté. Il va plus loin que Montesquieu et Voltaire dans la défense de la liberté et de l’égalité entre les hommes, en proposant un ordre naturel qui concilie la liberté individuelle et les exigences de la vie en société.

Le « Contrat social » a inspiré la Déclaration des Droits de l’Homme et toute la philosophie de la Révolution. Son influence a été également importante sur la philosophie allemande (Kant, Fichte…). Par ces œuvres, il est avec Voltaire l’une des principales influences de la gauche française.

Dans une vision qui se veut optimiste, il considère les malheurs des hommes comme nécessaires à l’harmonie universelle et se console par la croyance en l’immortalité. Bien que perçu comme un hérétique par les protestants et les catholiques, Rousseau se dit cependant chrétien, et disciple de Jésus, tout en se livrant au libre examen des dogmes.



Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2023 Les Chroniques de Sorensen by Flow